Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Idéalisme, maîtres et adoration | Page d'accueil | Charité et spiritualité »

25/06/2007

Histoire zen sur la conduite

9ffa01ee02f9f89c095fd9e57cce8cc8.jpgUn aristocrate d'un âge avancé se rendit auprès d'un maître zen pour recevoir une instruction spirituelle.

Le maître lui dit : "Faites le bien, et évitez le mal".
Le vieil homme s'insurgea : "Même un enfant de cinq ans sait cela !"
"Même si un enfant de cinq ans le sait très bien, il arrive souvent que les adultes l'oublient souvent même à 80 ans."

Il semble en effet, qu'au fil des années, il soit utile de remettre à jour sa mémoire, de rafraîchir ses souvenirs et ses connaissances, et de vivre chaque jour comme un nouveau jour, totalement inconnu. (Cela concerne aussi ce que l'on croit savoir des autres, de ses proches, d'ailleurs. Nos vieux amis redeviennent alors des inconnus complets)

Soyons Zen, Au-delà des mots... la liberté d'esprit ! de Tsai Chih Chung.

Voir également :
- "entre le mal et le diable"
- "la morale athée"
- "la psychologie du décalage"

Commentaires

Tout ce qui est dit dans ce texte est très juste. Ce fut un plaisir de le lire.

Écrit par : ariaga | 03/07/2007