Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Histoire zen sur la conduite | Page d'accueil | LQG, théorie des cordes et Cosmologie hindoue »

03/07/2007

Charité et spiritualité

578c3ffe85c2ff4315eadfc707ff7df2.jpgLa charité et l'humanitaire se posent la plupart du temps en défenseur du bien contre le mal. Ils adoptent un comportement de sauveur.
La spiritualité, qui peut se déployer autant à travers la charité qu'en dehors, vise à la transcendance du "moi, je : dépasser la séparation entre soi et les autres, entre les individus. Le but alors n'est plus d'aider quelqu'un ou de faire le bien. Mais lorsqu'il n'y a plus de moi différencié absolu, il n'y a plus de raison pour faire souffrir l'autre, pour se glorifier, pour s'approprier richesse et possessions au dépend des autres.

Dans la charité, on peut tout à fait solidifier la séparation entre soi et les autres, renforcer l'ego, l'egocentrisme, son mythe personnel. Et bien sûr fuir la rencontre avec soi-même, ses propres souffrance - l'introspection !