Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/10/2010

Vivre sans l'Euro, Jean-François Noubel





L'euro remplacé par l'échange, les RES, les WEs...

Dans sa région, en Provence, Jean-François Noubel utilise, lui, les RES, une monnaie locale née en Belgique il y a une quinzaine d’année et arrivée en France depuis peu. Il paye ces achats de nourriture dans un magasin bio qui fonctionne avec des RES. Pour le reste? "Soit je rencontre petit à petit des commerçants ou des entreprises qui vont accepter des monnaies libres, comme le RES ou le We, une monnaie d'échange que nous sommes en train de créer, soit je trouve une personne qui accepte d'acheter pour moi un bien en euro en échange de monnaies libres..."

Pour son logement, il échange ces compétences en Intelligence collective et sur les monnaies libres : "La maison que je vais habiter va être louée par les gens avec qui je travaille". Dans quelques semaines, il fermera son compte en banque.

Jérôme Blanc, maître de conférence en économie à l’Université Lumière Lyon2, spécialiste des monnaies parallèles, estime que "s’il existe de plus en plus d'adhérents à des systèmes de monnaies sociales, locales, etc,. Il est difficile, pour l’instant, de vivre durablement sans euro. Ce qui fonde le succès d'une monnaie: c’est la confiance. Or la confiance dans la monnaie est lente et difficile à construire."

Malika Elkord, NouvelObs.com
Lire l'article intégral

Living school — l'école des écocitoyens



"L’éducation actuelle telle qu’elle est proposée ne permet pas de former des citoyens épanouis et responsables mais plutôt de bons exécutants au service d’un système qui reproduit le système. L’école privilégie encore les savoirs et les savoirs faire, mettant de côté ce savoir être pourtant si important, constate Caroline Sost. "On a besoin aujourd’hui de former les enfants non pas à répondre à des exigences mais d’abord à avoir confiance en eux-mêmes, à s'affirmer, à avoir de bonnes relations avec les autres et à se dire que par leur activité, ils ont envie de contribuer à un mieux être sur cette planète", ajoute-t-elle.

Malika Elkord, NouvelObs.com
Lire l'article intégral

06/10/2010

NDE : le grand retour


Le documentaire Le Grand retour (55 min) est disponible librement sur la toile :




Bonne nouvelle : Deadline dernière limite du Dr Jean-Pierre Jourdan vient de paraître en version Poche.

01/10/2010

Silence et lenteur, des valeurs montantes ?

L'émission C dans l'air intégrale consacrée au succès du film Des Hommes et des Dieux, à voir avant sa suppression du site France5.fr.

488839_des-hommes-et-des-dieux.jpgLes différents thèmes du film sont abordés et surtout dans la dernière moitiée de l'émission la valeur du silence, de la lenteur — de l'intériorisation — qui manque dans le monde urbain actuel. On finit par parler de retraite spirituelle, de méditation dans un cadre personnel et même médical.

Voir la vidéo

La page web

Extrait de la présentation :

Mais pourquoi un tel engouement ? Que poussent les spectateurs à entrer dans les salles obscures pour voir ce film qui défie toutes les lois du marketing ? Les actuelles prises d’otages de citoyens français à l’étranger ? Une quête de sens et de spiritualité dans un monde globalisé et de plus en plus complexe ?

26/09/2010

Fractales : l'ordre du chaos


Un nouveau paradigme est né avec les fractales. Un paradigme où ce qui semblait désordonné est représentable par une équation mathématique simple. Un paradigme qui propose de sortir de la géométrie euclidienne : la géométrie fractale => la dimension fractale. Les fractales désignent surtout un schéma qui se retrouve partout dans la nature.

Il y a quelque temps je publiais une note sur la relativité d'échelle qui repose sur l'espace-temps fractal. Je citais un passage du livre Deadline : dernière limite sur les NDE/EMI de Jean-Pierre Jourdan. Voici un documentaire qui retrace la découverte des fractales et leurs applications :





Art vidéo, chakras et fractales

20/06/2010

Psychologie et spiritualité

Cela est de moins en moins courant mais il y a une certaine tendance chez un grand nombre de pratiquants spirituels à rejeter ou mépriser tout ce qui se trouve dans la sphère de la psychologie. Certains disent que la psychologie et la spiritualité ont le même but - le bien-être, le bonheur ou l'harmonie - et que la première n'y arrive pas ou beaucoup moins bien. D'autres disent que la psychologie vise un objectif provisoire, relatif et superficiel (l'adaptation à la société, l'apaisement des angoisses…), et la spiritualité un objectif éternel et absolu ou fondamental (l'Union avec Dieu, l'Eveil). A quoi bon résoudre les problèmes avec papa-maman si nous pouvons atteindre l'Amour Absolu de Dieu ou nous libérer totalement du karma ? La psychologie apparaît comme un produit bas-de-gamme dérivé de la spiritualité.
Pourtant l'échec des religions et des mouvements spirituels à apporter à eux seuls le bien-être ou la sagesse poussent de plus en plus d'adeptes à faire le lien avec la psychologie quand ce n'est déjà fait.

Voici en vidéo un des points vue qui se répandent aujourd'hui, celui de Margot Esther Borden une psychothérapeute intégrale (dans la lignée de Sri Aurobindo) basée à Paris et formée à l'approche centrée sur la personne (psychologie humaniste), la psychosynthèse, la gestalt thérapie et au kriya yoga (pratique de la respiration en conscience). Elle consulte en anglais et en français.
Par ailleurs elle est consultante en entreprise pour l'intégration de la spiritualité dans le management ce qui l'a amené à co-écrire un livre intitulé Spirituality and Business.

Site (anglais) de Integral Perspectives

 

10/06/2010

Une civilisation empathique ?

Une vidéo "ludico-heuristique" (avec illustrations didactiques, diagrammes et écritures) sur le thème de l'empathie et des neurones miroirs, de Jeremy Rifkin auteur du bestseller The Empathic Civilization. Pour l'instant uniquement en anglais.