Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/06/2010

Psychologie et spiritualité

Cela est de moins en moins courant mais il y a une certaine tendance chez un grand nombre de pratiquants spirituels à rejeter ou mépriser tout ce qui se trouve dans la sphère de la psychologie. Certains disent que la psychologie et la spiritualité ont le même but - le bien-être, le bonheur ou l'harmonie - et que la première n'y arrive pas ou beaucoup moins bien. D'autres disent que la psychologie vise un objectif provisoire, relatif et superficiel (l'adaptation à la société, l'apaisement des angoisses…), et la spiritualité un objectif éternel et absolu ou fondamental (l'Union avec Dieu, l'Eveil). A quoi bon résoudre les problèmes avec papa-maman si nous pouvons atteindre l'Amour Absolu de Dieu ou nous libérer totalement du karma ? La psychologie apparaît comme un produit bas-de-gamme dérivé de la spiritualité.
Pourtant l'échec des religions et des mouvements spirituels à apporter à eux seuls le bien-être ou la sagesse poussent de plus en plus d'adeptes à faire le lien avec la psychologie quand ce n'est déjà fait.

Voici en vidéo un des points vue qui se répandent aujourd'hui, celui de Margot Esther Borden une psychothérapeute intégrale (dans la lignée de Sri Aurobindo) basée à Paris et formée à l'approche centrée sur la personne (psychologie humaniste), la psychosynthèse, la gestalt thérapie et au kriya yoga (pratique de la respiration en conscience). Elle consulte en anglais et en français.
Par ailleurs elle est consultante en entreprise pour l'intégration de la spiritualité dans le management ce qui l'a amené à co-écrire un livre intitulé Spirituality and Business.

Site (anglais) de Integral Perspectives

 

14/03/2010

Guy Corneau et la psychologie jungienne

Guy Corneau, psychothérapeute, psychanalyste jungien parle de sa propre quête spirituelle et la rencontre avec la psychologie de Jung. Il parle du Soi, des complexes… Il a publié Père manquant, fils manqué en 1989, vendu à plus de 155 000 exemplaires en français et traduit dans une dizaine d'autres langues.


Voir la vidéo sur la page du site repere.tv

09/02/2008

Systémique : Les boucles de Palo Alto

5ea8fa2bc424469f683287ac28d0856d.jpgDans l'école de Palo Alto en Californie, dont le père est l'éminent anthropologue Gregory Bateson, se sont développées beaucoup de courants de pensées allant de la thérapie familiale aux sciences de la communication en passant par l'hypnose ericksonienne .

L'approche systémique théorisée par Paul Watzlawick au Mental Research Institute (fondé en 1959), aborde l'individu non de manière isolé, mais en interaction avec son entourage. Elle amène un concept novateur en opposition avec la vision linéaire de la psychanalyse : celui de la boucle.

Watzlawick utilise un principe de causalité circulaire : la cause produit un effet, qui en rétroaction agit à son tour sur la cause.

"Tant qu'on se base sur le principe de causalité linéaire, on ne peut intégrer l'apparition de changements et de croissance. En effet, à la base de la lignée, il n'y a jamais qu'une cause, dont toute la suite dépend. Ce raisonnement induit donc fatalement une conception déterministe de l'homme.

Par contre, en appliquant le concept cybernétique de rétroaction (feedback), on peut expliquer les changements. En effet, en cours de route, l'organisme reçoit, par rétroaction, de l'information concernant les conséquences de ses actes et, sur base de cette information qu'il peut confronter aux informations antérieures, il peut tirer des conclusions nouvelles et s'orienter dans la voie du changement.

En outre, la notion d'homéostasie, synonyme de stabilité du système, joue un rôle central dans la boucle. Si l'information est convenablement renvoyée à l'organisme, elle permet de prendre une nouvelle décision de changement éventuel, non pas à "l'aveuglette" mais sur base du critère de son homéostasie. Les décisions prises par l'organisme sont donc toujours prise en référence à la recherche, par cet organisme du meilleur équilibre avec son milieu environnant.

En prenant en considération le milieu environnant, la conception cybernétique est en quelque sorte une explication écologique."
Source (pdf) : LES THEORIES ISSUES DU GROUPE DE PALO ALTO

Dans une famille ou un couple par exemple, les interactions (circulaires) se font par la communication (verbale ou non-verbale). La plupart du temps, un certain nombre d'interactions (la façon de demander une faveur, de donner des conseils...) deviennent des habitudes (des "redondances") dont on n'a plus conscience, et ainsi naissent les conflits. La thérapie systémique se charge alors de faire prendre conscience aux intéressés des caractéristiques de leur manière de communiquer.

Voir :
Le village systémique (site officiel)

29/10/2007

La mécanique de l'esprit et de l'invisible

e453807af88c46653401df62ddc4352f.jpgTout ce qui ressort du relatif est rationnel
Dans la dualité, on oppose les contraires, on distingue les individus, on dissèque les éléments d'un système. Dans l'absolue que vivent certains mystiques, où toute opposition disparaît, où toute loi s'effondre, la rationnalité n'est plus. Toutefois, la psyché humaine fait partie de la réalité duelle, même si elle est impalpable, au même titre que la lumière.

Nous sommes tous des névrosés aux yeux des psychiatres. Beaucoup ne l’admettront jamais. Ceux qui cherchent la spiritualité le font surtout à cause d’un mal-être. Aveu sincère ? Cela arrive, mais de toute façon on se rattrape avec les « super-techniques de l’illumination ». La science et la raison n’ont pas résolu les maux de l’âme, donc il fallait bien trouver autre chose.
La spiritualité, croit-on, dépasse toute rationalité. Et les imperfections s’effaceront par-delà toute logique. En fait, la seule logique est celle de l'accroissement. Croire plus, méditer plus, prier plus. Et mon âme est purifiée !

Les adeptes des nouvelles croyances s’abreuvent de théories ésotériques toujours plus secrètes (au rayon best-seller) et accumulent les techniques transcendantes. Les croyants "rétro" suivent prêches et enseignements assidûment, multiplient les pratiques religieuses et/ou énergétiques. Ils veulent aller toujours plus haut dans le ciel, et perdent contact avec la terre - le concret. Quelque part, ils cherchent à fuir le rationnel car le changement leur semble beaucoup plus probable dans la magie. Les idées merveilleuses.

Malgré tout, un nombre croissant de personnes doivent se rendre à l’évidence : les changements sont rares et minimes. Parfois, les résultats sont inverses à ce qui est escompté. Dans ce contexte, mêmes dans les milieux New Age, des voix s’élèvent pour dire que l’on ne peut pas échapper à la « mécanique », admettant le génie de Descartes. Oui, selon eux, la psyché, l’âme a son propre mécanisme, comme une horloge ou une voiture. La spiritualité commence et finit avec le ménage et la vaisselle, les factures EDF, les déclarations d'impôts et la plomberie de la salle de bain.

Si une personne a un traumatisme psychique, méditer ou prier ne le sauveront pas. La voie psychothérapeutique s’impose, faute de candidat alternatif convaincant. Si un dépressif, par exemple, est « surchargé d’entités » (possédé), aucune thérapie, aucun médicament ne fonctionnera. Il doit être débarrassé de l'obstacle principal à sa guérison, diraient certains médiums, shamanes et exorcistes. Tout cela n’est pas scientifique bien sûr, mais il semble que, même dans le paranormal, il y ait une logique implacable.

On peut donc penser que ce qu'on nomme en fait « l'irrationnel », est en fait parfaitement rationnel mais régi par des lois encore ignorées du grand nombre. L'irrationnel, pour ainsi dire, n'existe pas.

27/05/2007

La solution intérieure, Thierry Janssen

Vers une nouvelle médecine du corps-esprit

3cc8cf6e7f4b4108b39aa7376e47e30a.jpgLa vie ne réside pas dans les molécules mais dans les relations qui s'établissent entre elles. Linus Pauling, Prix Nobel de chimie

Thierry Janssen est un ex-chirurgien devenu psychothérapeute dont la passion pour la recherche l'a ammené vers le chamanisme, la méditation, le yoga, l'acuponcture ou l'ostéopathie. L'objectif central de son étude porte sur la capacité du corps à se régénéré lui-même, traversant par diverses techniques et traditions, sans tomber dans des explications pseudo-scientifiques.

Son ouvrage, La solution intérieure : Vers une nouvelle médecine du corps et de l'esprit, publié par les Editions Fayard est une magnifique synthèse de ce que nous connaissons de mieux en matière d'interaction corps-esprit, d'effet placebo, de médecines traditionnelles, de psychothérapie. Il s'appuye sur de nombreuses expériences scientifiques rigoureuses, et nous signale lorsqu'il y a manques de données ou de rigueur. L'auteur, tout en partageant son expérience personnel et professionnel, met l'accent sur la façon dont la pensée positive et le rire peuvent soigner et guérir des maladies. Il nous met en garde contre le pessimisme et le stress, redonne toute sa valeur au toucher (avant la parole et l'écriture) qui influence directement le système parasympathique (apaisement et auto-réparation du corps) et son aboutissement : le massage.
De l'ADN à la globalité du corps en passant par la cellule et les organes, Thierry Janssen nous fait comprendre la cohérence et la structure de l'ensemble physiologique interpénétré par la psyché, notamment à travers le nouveau concept de la tenségrité, et la notion de communication par voie magnétique entre les cellules ou entre deux individus.

Il montre aussi combien les médecines alternatives prennent de l'importance dans la société occidentale malgré les résistances, les charlatans et la méfiance ambiante. En dépit d'une industrie pharmaceutique qui a toute les raisons d'infantiliser les malades pour en faire des consommateurs-dépendants, il observe l'émergence d'une population qui a abandonné "les idéaux individualistes, capitalistes et hédonistes pour adopter des comportements nouveaux centrés sur l'écologie, la la solidarité, des valeurs plus pacifiques et le souci d'un éveil intérieur." Nous serions donc les témoins d'un changement vers un nouveau paradigme où "l'être" devient aussi important que "le faire."

Au fond, il ne fait que remettre en question la tradition cartésienne selon laquelle le corps et l'esprit sont deux principes totalement autonomes, que les systèmes nerveux et immunitaire sont indépendants l'un de l'autre, armé des nombreuses études scientifiques récentes de par le monde (surtout aux Etats-Unis). Son article (introduction du livre) concernant le lien entre corps et esprit du point de vue de la santé, paru sur le site scientifique futura-sciences.com, est un très bon présage : voir le dossier "la solution intérieure".


Interview audio
de Thierry Janssen (mp3) à propos de La Solution intérieure
Voir également l'article de Thierry Jassen sur la méditation dans le cadre des neurosciences.

Livre similaire : "Quand l'esprit dialogue avec le corps" chez Guy Trédaniel Editeur, de Daniel Goleman



SOMMAIRE

Introduction : Les prémices d'une révolution médicale

Première partie : Une médecine de l'esprit pour soigner le corps

Deuxième partie : Une médecine du corps pour soigner l'esprit

Troisième partie : Une médecine de l'énergie pour soigner le corps et l'esprit

Conclusion : Une médecine du potentiel  humain pour vivre au XXIème siècle